Cuba

Mon avis sur Cuba est un peu mitigé.

Je me faisais vraiment une joie d’y aller, et j’ai un peu déchanté en rentrant. (Je m’explique un peu plus bas)

Compagnie et prix pour aller – retour cuba :

Du 16 au 23 Juin 2017 : 380 euros aller – retour avec Air Caraïbe.

Petite astuce pour vos billets d’avions: rendez-vous sur Skyscanner, écrivez votre destination, pour les dates choisissez « mois entier » et si vous n’avez pas de dates précises vous trouverez les dates les moins chères.

Arrivé à Cuba: 

Nous avons loué un Airbnb pour les deux premières nuits, et il n’est apparemment pas possible d’arriver sur le sol cubain sans avoir réservé au moins votre première nuitée.

Notre Airbnb nous a envoyé un taxi pour nous récupérer et nous emmener à la Casa Particular.

Si vous n’avez pas de taxi réservé, pas de soucis, il y en a pleins qui vous attendrons à l’extérieur de l’aéroport.

Et dès votre sortie, le bal des belles voitures américaines commence !

Ps: À l’aéroport, prenez votre mal en patience, les cubains sont à la cool. Nous avons attendu une bonne heure que nos bagages arrivent.

IMG_2533.jpg

Logement:

À Cuba vous avez deux moyens de vous loger:

  • les hôtels internationaux, extrêmement chers
  • les Casa Particular, très bon marché, propres et agréables (environ 35 CUC la nuit pour deux personnes)
IMG_2582.jpg
Hôtel Guamà à rejoindre en bateau, pour visiter ou séjourner.                                                             (Il est aussi possible d’observer les crocodiles dans le parc fait pour avant l’hôtel)

Internet:

Aloooooors, tout le monde vous dira « on ne vient pas en vacances à Cuba pour être sur internet, toute la journée blablabla ». Ce n’est pas totalement faux, mais ne nous cachons rien, on est tellement habitué à l’avoir partout, tout le temps, qu’il est difficile de s’en passer! Il y a quelques années il était difficile d’obtenir internet à Cuba, aujourd’hui (2017), c’est un peu plus easy. Il faut acheter une carte Wi-Fi qui vous donnera un Login et un mot de passe. Vous pouvez acheter cette carte dans plusieurs endroits: magasins « ETECSA », hôtels, il y a même des vendeurs dans la rue. Mais faites attention que les cartes ne soient pas déjà utilisées!

Les cartes sont vendues par tranche de 30 minutes ou 1 heure, et coûtent entre 1 et 4.50 CUC, tout dépend d’où vous les achetez.
Ensuite il faut trouver un endroit avec la WI-FI, souvent sur les grandes places, et le réseau « ETECSA » apparaitra, où vous entrerez vos identifiant et mot de passe inscrit sur la carte.

Arnaques:

J’ai vraiment été très déçue par Cuba, je savais que le pays est connu pour ces arnaques mais à ce point là, je n’imaginais pas !

Pour commencer, La Havane! Le fief de l’arnaque ! Ils sont très très forts ces cubains. Après avoir rencontré d’autres touristes, nous nous sommes tous rendus à l’évidence : nous nous sommes tous fait avoir, et de la même façon. Par exemple, ils vous diront que c’est la fête nationale du cigare, que la « coopérative » (seul magasin où le cigare est reconnu authentique et légal), va fermé dans 20 minutes et que si nous voulons les avoir à moitié prix, il faut les acheter maintenant. Pour sauver quelques euros, évidemment nous nous précipitons tous. Le rabatteur nous demande ensuite des sous pour la commission, et s’est carrément servi dans le porte monnaie de mon ami. En faite, à la Havane, ne faites confiance à personne, vous êtes considéré comme un porte monnaie vivant.

 

Ça fait parti du jeu, c’est vrai, mais tous les jours pendant 1 semaine, ça devient vite insupportable. Tout ce que j’ai entendu sur Cuba, le fait que les Cubains soient des personnes accueillantes, est bien vrai, mais le ressenti que j’ai eu est qu’ils le sont uniquement pour l’argent finalement. C’est mon ressenti personnel, j’ai trouvé les cubains un peu faux. Ou je n’ai peut-être pas rencontré les bonnes personnes.

La Havane: 

À la Havane, tout le centre est à visiter. Se perdre dans les rues, marcher le long de Malecón, c’est très agréable et vraiment super jolie. Nous avons fait un tour en décapotable de 1954, et le chauffeur était vraiment une crème, il m’a même laissé conduire sa voiture (et lui n’attendait rien en retour). C’est 50 CUC pour une heure de ballade, et vous voyez vraiment  les principaux endroits de la ville qui ne sont pas vraiment accessibles à pieds. Personnellement je conseille deux jours à La Havane, il y a énormément de monde, et tant de choses à voir ailleurs.

IMG_2542.jpg

IMG_2565.jpg

Se déplacer à Cuba:

Le stop: je déconseille le stop car les cubains en font déjà beaucoup et ce n’est pas facile. Il faut avoir du temps et de la patience.

Le bus: économique et climatisé (croyez-moi c’est important la clim à Cuba).
Avec Viazul, vous pouvez voyager à peu près dans tout Cuba et ce sont des bus uniquement pour les touristes.

Louer une voiture: ça peut aussi être un bon moyen de visiter l’île, mais attention aux routes un peu sinueuses.

L’avion: pas économique du tout mais rapide, si vous n’avez pas trop de temps.

Chauffeur particulier: si vous êtes deux ou plus ça peut être un super moyen de visiter Cuba, et ça a été notre option. Nous avons rencontré Jorge Perez, dans sa Cadillac de 1954. Son job est de conduire dans tout Cuba ses clients, il est la pour vous 24h sur 24, il connait tous les coins sympas de l’île, tous les bons restaurants, les Casa Particular, et sa voiture est très confortable.

Il se débrouille plutôt bien en anglais en plus  🙂

N’hésitez pas à le contacter à l’adresse mail suivante si vous souhaitez voyager avec lui : anllelyjorge@nauta.con ou par whatsapp: (+53) 5 335 – 1237. Dites lui que vous venez de ma part, il sera super content, il a vraiment été adorable avec nous.

Pour 5 jours + dépose à l’aéroport le dernier jour, nous avons payé : 700 CUC + repas pour Jorge midi et soir pour 2 personnes (essence inclus).

IMG_2634
Cadillac 1954 de Jorge

Visite: 

En une semaine, il est difficile de visiter tout Cuba, voir même impossible. Jorge nous a conseillé de faire une boucle.

  • La Havane (2 jours)
  • Playa Giron (pas top, mais bien pour une halte d’une nuit)
  • Cienfuegos (une petite halte de quelques heures, une très jolie ville)
  • Trinidad (2 jours), magnifique petite ville, plage superbe, balade à cheval de 7 heures dans les montagnes. Si vous voulez faire du cheval et avoir le même super guide que nous, demandez à Jorge, c’est un ami à lui. Les chevaux étaient supers, et le guide au top, il parlait même un peu français
  • Santa Clara: une petite ville, avec une place en l’honneur du Che
  • Varadero: la plus belle plage que nous avons vu de la semaine, une mer bleue turquoise, plage de sable blanc. Très bien pour finir le voyage!

Nous n’avons pas pu visiter la région de Viñales qui apparemment est aussi vraiment superbe.

Météo: le mois de juin est un mois pluvieux, une heure environ par jour. Nous avons également subit une grosse tempête tropicale. Il fais très lourd, chaud et humide.

Pour finir, Cuba offre des paysages vraiment incroyables ; je ne sais pas comment cela va devenir d’ici quelques années avec l’afflux considérable de touristes. Si vous en avez l’occasion, c’est maintenant qu’il faut visiter.

Je pense que vous aurez compris que malgré les paysages magnifiques, cela n’a pas suffit à me séduire complètement, l’ambiance générale étant marquée par les innombrables arnaques et les demandes d’argent incessantes.

 

Et vous, avez-vous déjà visité Cuba? Qu’en avez-vous pensé?

DCIM100GOPRO
Trinidad à cheval
IMG_2577.jpg
Guamà
IMG_2638
Varadero

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :