Erasmus Düsseldorf – Allemagne

Peux-tu te présenter ? Présenter tes études 

Je m’appelle Maryon et j’ai 21 ans. J’ai déménagé il y a trois ans à la Roche sur Yon pour pouvoir effectuer la double licence de Droit et LEA (langues étrangères appliquées). Je suis en dernière année de licence et j’ai l’opportunité d’effectuer mon dernier semestre en Allemagne, par le biais du programme Erasmus.

Pourquoi avoir choisi l’Allemagne ?

En réalité, j’ai toujours adoré l’Allemagne ! J’ai eu la chance d’y aller à plusieurs reprises lors de voyages scolaires ou encore en voyage autonome. J’ai découvert un pays avec une histoire que me fascine beaucoup. C’est donc pourquoi j’ai choisi l’Allemagne !

De plus, je souhaite continuer mes études sur un Master de droit des Affaires et me spécialiser sur la région germanique. L’Allemagne est un pays avec une économie plutôt intéressante, et me trouver à effectuer une partie de mes études dans ce pays m’aide à connaître plus en détails cette économie.

Comment se sont déroulées les démarches pour l’inscription ?

Pour ma part, j’ai dû constituer un sacré dossier ! Bien entendu remplir les formulaires en ligne (MoveOn), faire le choix des universités qui nous intéressent… Dans le cadre de ma double licence, je ne pouvais choisir qu’un seul pays ! Et ensuite faire trois choix d’universités dans ce pays. Il fallait donc être certain du pays choisi !

Ensuite, j’ai dû fournir un CV en français, deux lettres de motivation (une en français, une en allemand) et il était fortement conseillé de fournir une lettre de recommandation (pour ma part d’un de mes professeurs d’allemand) ainsi qu’un « certificat » attestant de mon niveau en allemand.

As-tu réservé ton logement avant ton départ ?

Ça a été la grosse galère le logement… Quand j’ai pris contact avec mon université à Düsseldorf, ils m’ont demandé de remplir un formulaire si je souhaitais obtenir un appartement en résidence étudiante – ce que j’ai donc fait. Ils m’ont assuré une réponse mi-février au plus tard, mais je n’ai pas eu de réponse !

J’ai donc commencé à faire des recherches de mon côté. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’en Allemagne, un appartement « meublé » à louer, c’est vraiment le stricte minimum : ne surtout pas s’attendre à trouver plus qu’une table et un lit ! Autant vous dire que pour un appartement « non-meublé » à louer, il n’y a que la surface : et parfois, avec une belle surprise de voir qu’aucun équipement de cuisine n’est installé !

Face à tout ce bazar, j’ai recontacté mon université d’accueil pour savoir si j’obtiendrai un logement en résidence universitaire (même si mi-février était passé !). Et là, chance ! Un appartement de libre que j’ai donc pu avoir. Mais bon, il faut tout prévoir : casseroles, poêles, couettes, couverts… Tout !

As-tu connu un gros choc culturel ? Des difficultés d’adaptation ?

Non, pas réellement… On reste dans un pays européen proche de la France, donc la culture n’est pas vraiment différente.

Le choc se fait peut être à l’université. Bien qu’en France, à l’université on soit autorisé à sortir de l’amphi, on n’est pas réellement habitué à voir du passage non plus ! Ici, les personnes entrent et sortent comme elles le souhaitent, histoire de fumer une clope ou d’aller aux toilettes… Sans cesse ! Et puis les pauses, c’est pas 15 minutes… C’est une demie heure minimum !

Un point très important aussi en Allemagne : la ponctualité. Pas tant au niveau de l’école (ou les professeurs sont très relax !) mais surtout au niveau de l’administration. C’est limite l’honnêteté de la personne qui est mise en jeu si elle n’est pas ponctuelle ! C’est réellement mal vu de ne pas être ponctuel.

L’apprentissage de la langue du pays est-il difficile ?

Pas vraiment. J’apprends l’allemand depuis la 6ème, donc depuis à peine 10 ans ! Autant dire que j’arrive plus ou moins à me débrouiller. Bon, j’avoue que j’ai tout de même suivi deux semaines de cours intensifs d’allemand à mon arrivée à Düsseldorf histoire de me mettre dans le bain…

Décris-nous une journée type d’un étudiant allemand.

À savoir que la majorité de mes cours sont le matin, ou alors « tard » le soir (18h-20h, et même 20h-22h pour un de mes cours, deux fois dans le semestre !). C’est plutôt relax l’université en Allemagne. Levé le matin vers 7h, début des cours à 8h30. Les cours durent 1h30 maximum. Du coup, il y a des cours de droit importants que j’ai plusieurs fois dans la semaine (alors qu’en France, on enchaîne les 3-4h d’amphithéâtre). Ensuite, restau universitaire ou cafét’ (où de la bière est proposée ahah). Puis après-midi en ville, ou à travailler ! Et le soir, les allemands aiment bien se retrouver dans un bar sympa pour boire un verre.

As-tu fait quelque chose dans ce pays que tu n’avais jamais fait auparavant ?

Pas encore… Ou si ce n’est aller au marché aux puces de Düsseldorf ! Où une toooooonne de vélos sont à vendre à bas prix (et qui ont généralement été volés auparavant ahah). La majorité des personnes s’y retrouvent justement pour acheter un vélo d’occasion pas cher.

Avec d’autres étudiants Erasmus, on s’est trouvé un vélo de ville chacun, entre 25 et 35€ !

Quels ont été pour l’instant tes meilleurs moments et tes moments les plus difficiles en Allemagne ?

Le moment le plus difficile, sans aucun doute l’arrivée ! Où je me suis rendu compte que ma carte bancaire ne fonctionnait pas ! Et bien entendu, aucune espèce sur moi (grosse erreur, je sais…). Heureusement pour moi, j’étais entré en contact avec une allemande de Düsseldorf avant mon arrivée, et qui a accepté de me dépanner pour la semaine ! J’ai obtenu ma nouvelle carte 5 jours plus tard, je vous assure que 5 jours c’est très long dans cette situation…

Ensuite, pour le moment un des meilleurs moments pour moi ici a été de me balader pendant plusieurs heures au bord du Rhin, sous un superbe soleil et à travers des parcs où le « silence » règne en plein milieu de cette ville (un mini Central Park ahah).

As-tu expérimenté des plats improbables ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion ! Mais ce que je peux dire, c’est qu’ici, la majorité des plats sont hyper saucés et hyper salés… Ce qui finit par être écœurant ! Mais j’espère goûter des plats typiques et originaux (du boudin noir bien allemand, ahah…).

Le site le plus marquant que tu ais visité pour le moment ?

Je n’ai pas trop eu le temps de visiter de nombreuses choses, mais j’y travaille ! La vieille ville est magnifique, et la mairie au bord du Rhin est splendide ! Il y a également la Königsallee (les Champs-Élysées en plus petit) avec de nombreux hôtels de luxe et un nombre incalculable de voitures de luxe (je suis fan ahah).

Souhaites-tu vivre ici après ton Erasmus ?

Même si j’adore voyager, je suis très attachée à la France. Je suis plutôt dans l’optique de découvrir de nombreux pays, et non pas de m’y installer ! Peut-être un jour tomberais-je sur un endroit où j’aurai un déclic ! 😉

Des conseils pour les gens qui souhaitent partir en Erasmus en Allemagne ?

Il ne faut pas sous-estimer l’accès à l’Allemagne et se dire que c’est plus facile que de postuler pour ce pays que pour l’Estonie ou la Norvège… À savoir que dans ma promo, on était 7 ou 8 à faire une demande et nous ne sommes que 2 à être partis ! Bien entendu, il faut faire un dossier et OSER poser sa candidature ! Il n’y a pas de bons ou de mauvais candidats, tout le monde à sa chance ! Ne faites juste pas un dossier à la va-vite « juste » parce que c’est l’Allemagne, mettez vraiment toutes les chances de votre côté !

Mais de nombreux échanges sont possibles avec l’Allemagne, et renseignez-vous bien sur l’université dans laquelle vous souhaitez aller ! Quand j’ai pris Düsseldorf en premier choix, je ne savais pas que j’aurai une cotisation sociale de 273€ à payer à l’arrivée ! Il faut donc bien budgétiser et se renseigner à fond ! (Ce n’est pas mon université qui m’aurait avertie de cette cotisation…).

À savoir aussi, que dans le cadre d’un Erasmus en droit : en France, la filière de droit à tendance à être la filière un peu « défaut » des personnes ne sachant pas trop où se diriger… En Allemagne, c’est une filière élitiste où énormément de travail personnel est requis (un nombre incalculable de manuels à lire, etc…). En tout cas dans le cadre de mon université !

Mais je reste convaincue que tout le monde doit tenter sa chance ! Et surtout rester motivé ! ☺

Que vas-tu faire après ?

Une fois ma licence en poche, je compte faire le Master de droit des affaires à Nantes ! Puis l’EIJ et l’école d’avocat… Tout cela en essayant de concilier temps de travail et temps de voyage pour avoir l’occasion de visiter d’autres pays qui m’intéressent ☺

Quelque chose à rajouter ?

Erasmus est une SUPER opportunité mise en place par l’Union européenne ! Il ne faut vraiment pas louper sa chance, ou encore se dire que l’on n’y arrivera pas, ou baisser les bras face à toutes les procédures d’inscription, etc… Il faut aller jusqu’au bout et profiter maintenant de toutes ces chances qui s’offrent à nous ! S’ouvrir aux autres cultures, aux autres pays ne peut être qu’un plus pour notre enrichissement personnel ! Profiter aujourd’hui ! ☺ La bise de Düsseldorf !
Merci à Maryon d’avoir répondu à mes questions et bonne continuation 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :