4 mois sur les routes Européennes

Mon aventure en Europe est maintenant terminée depuis 1 semaine. Après 4 mois de vadrouille je vous donne mon avis sur les pays et les villes que j’ai eu l’occasion de visiter, ainsi que mon ressentit sur ma vie, sur la route tout simplement.
Parcouru : 25 913 Km
Découvert: 16 pays
Visité: 35 villes
Dépenses : environ 3 300 euros (hébergement, transport, repas/boissons, loisirs)

Avant de partir:

J’avais déjà fait plusieurs voyages, mais jamais seule. J’étais donc novice à propos du voyage en solitaire. Je le suis finalement encore, puisqu’il y a beaucoup d’autres choses à apprendre. En revanche, ayant commencé par l’Europe, c’était plus « facile » pour moi que de partir sur un autre continent.
Pas besoin de passeport, ni de visa pour voyager en Europe: seulement ma carte d’identité (même si j’avais quand même mon passeport juste pour avoir de nouveaux tampons dessus 😉 ).
La carte européenne d’assurance maladie, pratique au cas où, (heureusement je n’ai pas été « gravement » malade, donc je n’en ai pas eu besoin).
Et puis… C’est tout. Je suis partie à l’arrache, je n’ai eu qu’un mois de « préparation » (seulement mentale) avant de partir. Je n’avais prévu aucun budget, je n’avais pas économisé longtemps avant de partir, mais j’ai travaillé tout l’été pendant que tout le monde était en vacances. Et puis j’ai fait quelques petits boulots avant de partir.

Partir seule:

Globalement je pense qu’être une fille seule et de mon âge m’a plutôt servit que desservit. Pour le stop par exemple, c’est plus facile d’être une fille, les personnes qui vous prennent se posent moins de questions.

  • J’ai parfois été angoissée par certaines situations comme dans un train de nuit pour faire Belgrade (Serbie) à Bar (Monténégro). Le train et le fait de me retrouver seule toute la nuit dans une cabine ne me rassurait pas.
  • Quelques fois en me promenant au Montenegro et en Albanie, le regard des gens était très insistant. Ce n’était vraiment pas flatteur mais plus gênant qu’autre chose. Il m’a fallu un bon moment avant de réussir à m’adapter à l’Albanie où j’ai passé 3 semaines.
  • Enfin, partir seule c’est génial! Tu fais ce que tu veux, où tu veux, quand tu veux!

Premières choses que je faisais en arrivant dans un pays:

  • Aller retirer du cash pour ne pas avoir la mauvaise surprise que l’on refuse ma carte et devoir parcourir quelques kilomètres pour trouver un distributeur (notamment en Pologne et dans les Balkans). Dans les pays scandinaves il n’y avait aucun problème pour payer en carte.
  • Poser mon sac qui m’a bien pourri la vie, dans les lieux où j’allais dormir le soir même.
  • Boire une bière locale.
  • Manger (pas toujours local). Je ne mangeais presque jamais de viande, j’aime savoir ce que je mange et lorsque le menu n’est pas traduit en anglais et que les serveurs ne savent pas vous dire quel type de viande c’est… franchement ça ne donne pas envie. Les rares fois où j’ai mangé de la viande ce n’était pas bon. Je suis d’ailleurs tombée malade une fois, j’ai donc décidée d’enchaîner les salades et les fruits et tant pis pour la nourriture locale.
  • Envoyer une carte postale à ma famille, même s’ils savaient où j’étais à chaque fois.

Langages:

J’apprenais à dire bonjour, merci, au revoir dans plusieurs langues, avant d’arriver dans les pays ce qui m’a permis parfois de ne pas avoir à parler anglais, en plus de me faire plus discrète. Quand les personnes savaient que j’étais étrangère ils appréciaient l’effort! Et pour ma culture personnelle c’est top!
Dans tous les pays scandinaves les locaux parlent très bien anglais, à part à Helsinki. (Ou alors je ne suis tombée que sur ceux qui ne parle pas anglais).

Dans les autres pays ça varie, soit vous avez de la chance, soit tant pis, faut se débrouiller.
Pas mal de fois pour me faire comprendre je mimais (oui ça a valu des scènes sympas), ou alors je faisais un croquis sur une feuille, et lorsque j’avais internet j’utilisais google traduction.
Il faut quand même un minimum savoir parler anglais parce que, si déjà eux ne le savent pas, ça va être encore plus compliqué.

En 4 mois forcément je ne suis pas devenue bilingue, mais mon anglais s’est très nettement amélioré. Certains accents sont très compliqués à comprendre alors pour pouvoir communiquer c’est un peu plus difficile.

Ce que j’ai aimé:

  • Ce que j’aimais le plus c’était voyager en bus ou en train, ou en voiture je pouvais voir pleins de paysages. Alors oui parfois je mettais 10 heures au lieu de 2h en avion, mais déjà l’avion est beaucoup plus cher, et en plus tu ne vois rien, puis tu rencontres plus de monde sur les routes ;). J’ai rencontré un tas de personnes dans les bus et en faisant du covoiturage (blablacar existe aussi en Europe)
  • Découvrir pleins de nouveaux lieux pour la première fois mais aussi revenir dans certains que je connaissais déjà.
  • Rencontrer des gens géniaux.
  • L’Islande, j’ai pu vraiment connaître ce pays, et c’est aussi la où j’ai rencontrée le plus de gens, alors probablement parce que j’y ai passée 1 mois sur les 4 où je suis partie.
  • La Norvège, j’y ai passée noël et le nouvel an là-bas, j’ai rencontrée aussi pas mal de monde. Et la population est vraiment sympa!
  • La Slovénie a aussi des paysages qui sont dingues, les gens sont cool, il y a plein de choses à voir et à faire.
  • Goûter à tout! Aimant la bonne bouffe, j’ai tout essayée. Bon ok je reste en Europe, c’est pas dingue, mais j’ai testée la viande de Reine, d’Élan, le poulpe, différents « fromages », pains, fruits, …

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Arriver de nuit à ma destination.
  • Reykjavik, et oui j’ai beau avoir adorée l’Islande, la capitale de ce magnifique pays n’est pas très intéressante, pas très jolie non plus, mais les week-ends sont dingues 😉!
  • Helsinki, pas très intéressant.Bon après j’y suis allée par -20 degrés. J’essaierais vraiment de revenir en été, je suis sûr que ce sera complètement différent, et peut être même passer dans mes villes coups de cœur!
  • Vienne, notamment pour ces habitants, est bien désagréable. Sinon la ville est sympa à voir!
  • Varsovie, j’ai pas franchement trouvée d’intérêt à cette ville, mise à part la Old Town il n’y a rien à voir et c’est pas très beau.
  • Zagreb, ennui total et en plus la ville est pas super jolie, j’ai fais un détour pour y passer, je n’aurais pas dû. C’est sûrement mon seul regret. (Mais la Croatie est très jolie sinon, j’ai été à Rijeka, c’est mignon)
  • Shkodër en Albanie, je ne m’y suis tout simplement pas sentie bien.

Avis Mitiger :

Monténégro 

Albanie

Erreurs :

Ma plus grosse erreur ça a été mon sac à dos, j’avais lu avant de partir sur plusieurs blog, ne pas prendre un sac de plus de 60 litres maximum (suivant la corpulence etc) mais vu que je n’en fais qu’à ma tête et bien le miens faisait 80 litres, j’ai même atteint les 20 kilos, pour mon petit 1,60m … Heureusement que des amis sont venus plusieurs fois et m’ont soulagés de plusieurs kilos en ramenant des vêtements ou des choses dont je n’avais pas besoins que j’avais pris « au cas où » . (Le « au cas où », c’est le pire truc qui existe, oubliez le!!!)

Au fur et à mesure de mon voyage j’ai réussie à mieux le ranger, et organiser, mais plus jamais je ne le reprendrais.

La deuxième grosse erreur a été d’arriver dans certains pays où la vie n’étais vraiment pas chère, et de comparer avec la France.

Alors oui un hôtel à 20 euros, petit déjeuner compris c’est top, mais ça reste cher lorsqu’on est Backpacker. J’ai « perdu » pas mal d’argent en pensant comme ça , et je regrette vraiment.

Je me suis donc rendu compte que oui 3-4 euros c’était en fin de compte hyper important, je pouvais manger pour une journée entière pour 3 – 4 euros, je pouvais parcourir plusieurs kilomètres en bus ou en train pour 2 euros parfois (pas dans les pays scandinaves évidemment).
Donc pendant un long moment j’étais à l’euro près, et je connaissais déjà la valeur de l’argent, mais encore plus maintenant.

Choix des destinations :

Pour ce qui était des destinations je les choisissaient un peu au hasard, je savais une semaine avant dans quel pays j’allais aller, mais je ne savais pas dans quelle ville. Donc souvent j’allais dans la capitale. Si j’avais envie de rester dans le pays je continuais, sinon j’allais dans une autre capitale etc … .

Je m’organisais seulement un à deux jours avant, c’était plus fun, je ne réservais jamais rien à l’avance que ce soit hôtel, transport, etc.
Je bouclais ma journée du lendemain, le soir à partir de 17h.

Le stop :

Il est vrai qu’après l’Islande je n’ai pas refais de stop, non pas parce que ça c’était mal passé (parce que ça c’était très bien passé d’ailleurs!), mais parce que je le sentais moins dans les pays où j’allais, et aussi parce qu’attendre des heures par des températures entre -5 et -20 degrés, ne me donnais vraiment pas envie.
Alors même si, après, je me suis retrouvée dans des pays plus chauds, je n’ai pas eu le courage et puis pour le peu que coûtais les transports …voilà .

J’ai fais un peu de stop en Albanie qui a très bien fonctionné pour une petite distance. (Himarë – Sarandë, 50 km)

Internet et forfait :

Au début de mon périple je trichais un peu, j’avais pris un forfait internet européen, sauf qu’à ma mauvaise surprise, dans certains pays, il fonctionnait et d’en d’autre non. Par exemple l’Islande et la Norvège ne font pas partie de l’Union Européenne mais mon forfait fonctionnait; alors qu’en Serbie, Bosnie Herzégovine, Montenegro et Albanie (et probablement d’autres) celui ci ne fonctionnait pas.
J’ai pris le forfait Bouygue Télécom à 45euros/mois.
Vous pouvez aussi vous renseigner chez Free, il me semble que pour 15 euros vous pouvez avoir un forfait correct.

Impression :

J’ai vraiment aimée partir en Europe et enfin prouver qu’on n’est pas obligé de partir à l’autre bout du monde pour découvrir pleins d’endroits magnifiques.

Partir à l’étranger m’a permis de me rendre compte que j’aimais énormément mon pays et que j’en étais très fière. On prend vraiment du recul à voyager et voir qu’en fait, c’est bien la merde ailleurs et qu’on est bien chez nous.
Je n’ai pour l’instant, pas trouvée de pays où vivre ailleurs que la France. Mais qui sait, je n’ai parcouru « qu’une » partie de l’Europe .

Merci à tous de m’avoir suivis pendant mon périple européen ! Je rentre en France, mais repars fin mai vers l’Amérique du sud où je prévois d’acheter un van pour parcourir un ce magnifique continent.

Ce petit « film » de 8.45 minutes résume mon aventure 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :